Un bon complément alimentaire, c’est quoi ?

Frédérique Cervoni

Naturopathe

Le 11 décembre 2017

Notre alimentation serait de moins en moins qualitative : vitamines, minéraux, anti-oxydants, acides gras, sont pourtant essentiels non seulement au maintien d’une bonne santé, mais aussi à notre beauté. Si on les nourrit mal, les cheveux ont tendance à se clairsemer et à devenir ternes, la peau se ride et perd son éclat. C’est pourquoi la plupart d’entre nous se tournent vers des compléments alimentaires. Mais devant l’offre pléthorique, en magasin bio, en pharmacie et sur Internet, pas toujours simple de savoir comment choisir un complément alimentaire, notamment pour prendre soin de ses cheveux.

Pour bien choisir son complément alimentaire, il est donc nécessaire de vérifier qu’il s’agit d’un complément alimentaire contenant en majeure partie des principes actifs dont le corps a besoin de se nourrir, et non majoritairement des excipients qui confèrent des qualités de goût, de forme ou de conservation.

Les bons nutriments pour une action ciblée et une bonne efficacité

Un complément alimentaire pour les cheveux doit contenir les nutriments qui leur sont indispensables tels que le zinc, le sélénium ou la vitamine B8, en quantité notable. Il est donc préférable de choisir des mélanges comportant quelques actifs bien choisis plutôt que des multivitamines qui apportent un peu de tout… et finalement pas grand-chose. Antiox Capillaire et OptiPhanères, des laboratoires Jerodia, sont à ce titre très bien équilibrés en vitamines et en minéraux spécifiques dont l’action est reconnue pour conserver leur beauté aux cheveux.

Choisir un complément alimentaire ni trop ni trop peu dosé

Certes, les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée, riche en fruits, en légumes frais et en bonnes graisses qui favorisent la bonne santé de la peau et des cheveux. Un bon complément alimentaire doit cependant apporter suffisamment de nutriments. Pour s’en assurer, il suffit de scruter l’étiquette qui doit mentionner le pourcentage des apports de référence (AR). Ainsi, un complément alimentaire pour la peau contenant du zinc, essentiel au renouvellement cellulaire, doit représenter une partie importante des besoins journaliers. Pas d’inquiétude si certaines substances sont faiblement dosées, c’est que la nourriture en apporte déjà une bonne partie. Et si les AR sont de plus de 100 %, c’est que l’on peut dépasser la dose sans danger pour la santé.

Mon astuce de naturopathe

Je profite des changements de saison, périodes durant lesquelles la peau et les cheveux sont mis à rude épreuve, pour faire une cure de compléments alimentaires et de probiotiques pendant un mois. Ils apportent les nutriments dont mon corps a besoin pour faire face au froid ou au chaud qui déséquilibrent tout mon organisme à l’intérieur… ce qui se voit à l’extérieur.

PARTAGEZ

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *