Des cosmétiques sans conservateurs, c’est possible !

Nadine Fabréga

Directrice scientifique des Laboratoires PHYT’S

Le 17 mars 2016

Et si tout le monde se tournait définitivement vers des marques qui maîtrisent la conservation naturelle ?

Tous les produits cosmétiques mis sur le marché sont garantis « stables » sur une certaine durée. Mais souvent au prix de cocktails de conservateurs chimiques dont certains sont décriés comme probables perturbateurs endocriniens (les fameux parabènes entre autres)… Chez PHYT’S, j’œuvre (depuis presque 30 ans maintenant !), avec mon équipe, pour mettre au point des formulations de cosmétiques sans conservateurs de synthèse, qui se conservent naturellement. C’est un exercice complexe que nous maîtrisons bien grâce, notamment, à notre expertise dans la manipulation des huiles essentielles.

L’extrême naturalité des formules : une exigence historique

Pour savoir si un produit cosmétique se conserve bien, tous les laboratoires ont pour obligation de faire réaliser des « challenge tests ». Il s’agit de tests au cours desquels la crème à tester va être ensemencée par des germes (levures, moisissures, bactéries…), selon des protocoles très stricts. Ensuite, on observe si le produit résiste à la prolifération de ces germes.
Cela permet de vérifier que les ingrédients utilisés, par exemple dans la crème, l’huile ou le gel douche, assurent la stabilité de la formule. Or, en cosmétique Bio, la liste des conservateurs de synthèse autorisés est extrêmement limitée (restreinte à quelques substances considérées comme « light »). Les fabricants de cosmétiques doivent donc recourir à des ingrédients d’origine naturelle ayant des propriétés « conservatrices ». C’est le cas de certaines huiles essentielles que nous connaissons bien chez PHYT’S. En effet, cela fait plus de 40 ans que le laboratoire a pris le parti du « 0 % synthèse chimique » et s’évertue à ne pas « user » des fameux 5 % de conservateurs de synthèse autorisés par la charte Cosmebio. Cette démarche est rare, car concevoir des produits d’hygiène et de soin sans conservateurs de synthèse est un métier compliqué. Cela demande une vraie connaissance des actifs végétaux.

Les huiles essentielles, d’incroyables conservateurs naturels

Chez PHYT’S, les huiles essentielles (bio !) sont vraiment nos « chouchous ». D’abord parce qu’elles possèdent d’innombrables qualités rendant nos cosmétiques « actifs » et efficaces. Ensuite parce qu’elles confèrent à nos produits leurs fragrances subtiles et caractéristiques. Enfin parce que ces concentrés de plantes
C’est le cas de certaines essences, comme la lavande fine ou le thym vulgaire, qui ont des propriétés bactéricides et bactériostatiques puissantes. Mais attention ! L’utilisation des huiles essentielles en cosmétique requiert un savoir-faire précis. Optimiser l’efficacité de la conservation ET la tolérance des huiles essentielles sur la peau, c’est tout un art…
Par ailleurs, les avancées de la recherche scientifique nous ont permis de découvrir d’autres ingrédients naturels aidant à la conservation, comme certains parfums naturels par exemple.

Les tubes en « Polyfoil » : un packaging étanche qui conserve naturellement les cosmétiques

Aux débuts de PHYT’S – c’est-à-dire il y a plus de quarante ans maintenant – la marque ne proposait que des « soins cabine » sous forme de produits en ampoules de verre, unidoses, pratiques et garantissant la conservation pour l’esthéticienne. Puis, les produits « à la vente » se sont développés, cette fois sous forme de tubes en métal, mais qui avaient tendance à se déformer et à s’abîmer. Enfin, à partir des années 1990, nous avons choisi un packaging innovant, à la fois souple et rigide, très étanche : le tube en Polyfoil multicouches. Le but : préserver la crème de l’environnement extérieur. Pari réussi puisque tous nos cosmétiques s’autoconservent sans problème, avec une date de péremption fixée à 3 ans.

Pour en savoir plus sur Nadine Fabrega, découvrez l’article de la blogueuse beauté Olympe à son sujet.

Et pour les soins cabine PHYT’S, comment faire une cosmétique sans conservateurs ?

En institut, l’esthéticienne qui utilise des soins PHYT’S est assurée de l’excellente conservation des cosmétiques. Nous avons en effet développé une solution unique sur le marché : les ampoules de verre ! À chaque soin son ensemble de petites ampoules individuelles parfaitement hermétiques.

PARTAGEZ

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *