Hygiène intime sous le signe de la simplicité et du naturel

Ana Cosich

Rédactrice mode-beauté

Le 10 avril 2019

L’hygiène intime au naturel, une évidence négligée ?

Depuis toujours tabou, le sexe féminin est encore très largement méconnu des femmes elles-mêmes. Objet de nombreux complexes, il fait l’objet d’un marketing forcené.
La plupart des produits destinés à l’hygiène intime risquent pourtant de malmener l’équilibre de la flore vaginale ! Voici quelques pratiques à bannir et les gestes à adopter pour une hygiène intime au naturel respectueuse du corps féminin.

Trop d’hygiène tue l’hygiène intime

En matière de toilette intime, la tendance est à la maniaquerie : lavages répétés, douche vaginale, application de déodorants conçus à cet usage… La mode est même à la détox par le biais de bains de vapeur à partir de décoction d’herbes, pour offrir une « cure » de santé à notre intimité.
Rappelons-le : il ne faut pas se laver plus de deux fois par jour ; la toilette doit être uniquement externe. En effet, le vagin s’autonettoie naturellement et n’a pas besoin de nous pour l’y aider.

hygiène intime bio
©Dmitry Lobanov – stock.adobe.com

Les pratiques à bannir

On se passe des lingettes, que l’on choisit bio et certifiées et que l’on n’utilise qu’en cas « d’urgence ». On bannit totalement les produits cosmétiques comme le déodorant, l’huile ou les gommages. On abandonne le port des protège-slips au quotidien, qui peuvent provoquer des irritations, voire des allergies, et on range au vestiaire les vêtements trop serrés qui favorisent la macération et les mycoses…

Une hygiène intime au top : simplicité et naturel

On opte pour une toilette quotidienne unique avec un gel nettoyant spécifique bio tel que le gel Douceur Intime des Laboratoires Phyt’s. À base de calendula, aux vertus apaisantes et adoucissantes, et sans conservateurs, il respecte la sensibilité des muqueuses.
Comme aux toilettes, on se nettoie d’avant en arrière pour éviter la transmission des bactéries et l’on sèche bien ensuite cette zone avec une serviette en coton réservée à cet usage, en effectuant de légers tapotements.

Astuce

On privilégie le lavage au moyen de la main nue plutôt qu’avec un gant qui peut être irritant et contenir quantité de bactéries. 

PARTAGEZ

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *