Protéger les enfants du soleil : quelques gestes à adopter

Ana Cosich

Rédactrice mode-beauté

Le 18 juillet 2020

L’été s’annonce ensoleillé et après un premier semestre en mode hibernation forcée, nous allons pouvoir faire le plein de vitamine D. Nos peaux en frétillent d’avance, mais attention, nous avons un capital soleil limité ; il faut le préserver dès le plus jeune âge. Focus sur les gestes préventifs à adopter pour protéger les enfants du soleil.

Donner bonne mine à vos petits sans soleil 

Nous n’allons évidemment pas vous inviter à gaver vos enfants de compléments alimentaires, mais certains aliments permettent aux peaux fragiles d’avoir un teint lumineux sans soleil et, cerise sur le gâteau, de tout de même les préparer à l’exposition au soleil.

La nature est très bien faite parce que les fruits et légumes de saison se caractérisent justement par leur forte teneur en bêta-carotène. Certains sont faciles à repérer grâce à leur couleur rouge, rose ou orangée comme le melon, les tomates ou les carottes… Ce ne sont cependant pas les seuls et de nombreux légumes verts comme les épinards ou les choux sont eux aussi très riches en bêta-carotène.

C’est l’occasion de concocter de délicieux repas vitaminés : on commence par une belle tranche de melon une demi-heure avant le repas pour faciliter la digestion, on continue avec une belle salade de tomates et de carottes râpées aux pousses d’épinard, on poursuit avec des tagliatelles aux poivrons marinés et, au goûter, on régale nos petiots d’une moitié de pamplemousse ou de mangue et d’une poignée d’abricots. On ne lésine pas non plus sur les huiles végétales comme l’huile d’olive, les fruits à coque, l’avocat ou les poissons gras qui vont limiter les dommages causés par les UV sur la peau et prévenir le vieillissement cutané.

Éveil des papilles et effet peau dorée garantis, et ce, sans passer des heures au soleil ! 

Éloigner les enfants du soleil

La peau des enfants est cinq fois plus fine que celle des adultes. Avant un an, un nourrisson ne doit absolument pas être exposé. Jusqu’à ses 3 ans, un enfant possède un système de défense cutanée immature : ses mélanocytes, les cellules qui fabriquent la mélanine, sont bien moins efficaces que celles des adultes. Autrement dit, l’enfant rougeoie et brûle au lieu de bronzer.

Bref, la meilleure façon d’éviter que nos minis n’attrapent des coups de soleil reste… de ne pas les exposer. On évite donc absolument les heures « dangereuses » entre 12 h et 17 h. Ça tombe bien, c’est l’heure délicieuse de la sieste en famille, un incontournable des vacances d’été : profitons-en !

À la plage, on leur fait porter un chapeau à larges bords ou une casquette avec protection de la nuque intégrée. On leur laisse un tee-shirt à manches longues assez ample en coton épais si les températures le permettent. S’il fait trop chaud pour les couvrir, on les planque sous un large parasol ou à l’ombre des pins. On n’oublie surtout pas les lunettes de soleil enveloppantes de catégorie de protection 3. Si votre enfant passe du temps dans l’eau, vous pouvez aussi investir dans les tee-shirts anti UV certifiés Oeko Tex et ne contenant aucun produit toxique (Hamac Paris par exemple).

Protéger la peau des enfants

Si, dès le matin ou encore en fin d’après-midi, le soleil cogne toujours, il faut absolument protéger les enfants du soleil grâce à un crémouisage intégral, mais pas avec n’importe quelle crème.

On la choisit bio de préférence : si on décide de protéger ses enfants des rayons nocifs du soleil, ce n’est pas pour les tartiner d’ingrédients toxiques !

Chez Les Laboratoires Phyt’s, la gamme Phyt’Solaire s’agrandit cette année avec un lait haute protection SPF 50 UVB-UVA spécial peau sensible des enfants. La formule, hypoallergénique, est composée d’écrans minéraux (oxyde de zinc et dioxyde de titane) : ces derniers reflètent la lumière à la manière d’un miroir. Ils ne sont pas transformés sous les rayons solaires et restent à la surface de la peau

enfant meilleure crème solaire

Cette protection 100 % minérale protège efficacement les enfants. Le lait est enrichi également en actifs nourrissants comme le beurre de Karité, les huiles végétales de Jojoba et de Sésame. Sa texture fluide et douce offre une application facile et uniforme : oubliées les séances-tortures qui finissaient de rendre nos petiots totalement allergiques à la crème !

On applique le fluide juste au moment de l’exposition, sans masser pendant des heures : l’efficacité du produit se fait en surface. On renouvelle l’application après la baignade et le séchage et toutes les deux heures, quoi qu’il arrive.

Vous êtes parés : nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un bel été ensoleillé ! 

PARTAGEZ

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *